25 avril 2014

Beauregard, Mario

Mario Beauregard est un spécialiste canadien en neurologie et il est auteur de plus de 100 publications en neuroscience, psychologie et psychiatrie. Ma critique est sur le livre « Le pouvoir de la conscience Voici le résumé de la quatrième page de couverture : « L'ouvrage a pour but de montrer au lecteur que son esprit modèle son cerveau et sa vie en lui faisant découvrir les impressionnantes capacités de l'esprit.  Les découvertes de neurosciences ont remis ont remis en question la vision d'un esprit réduit au... [Lire la suite]

25 avril 2014

Goyette, Danielle

Danielle Goyette est journaliste pigiste depuis plus de 20 ans. Elle est l’auteur de différents romans. Ma critique portera sur Vodou  un ouvrage de la collection Québec Insolite. Voici le résumé de la quatrième page de couverture : « « Si j’entends le son des tambours sacrés, j’ai instinctivement envie de me mettre à danser et, si je ne fais pas attention, je peux me retrouver en transe. » Juliette « Quand un lwa s’approche, je le sens. Même s’il ne me chevauche pas, j’ai des frissons de la tête aux pieds, je sais... [Lire la suite]
01 avril 2014

Dalpé, Micheline

Micheline Dalpé originaire de la région de Lanaudière et à écrit une dizaine de livres depuis les années 1998. Elle récidive avec le deuxième et dernière partie de son plus récent roman La grange d’en haut. Voici le résumé de la quatrième page de couverture : "Au moment où la Grande Dépression secoue le Québec, frappant autant la campagne que la ville, le malheur semble vouloir s’acharner sur Héléna et sa famille grandissante. Heureusement, l’amour naissant éclaire ce sombre tableau et agit comme un baume sur les vies du... [Lire la suite]
01 avril 2014

Michaud, Martin

Martin Michaud habite Montréal et il est considéré comme l’un des meilleurs écrivains de romans policiers. Il est l’auteur de trois polars et du thriller Sous la surface dont il sera question ici. Voici le résumé de la quatrième page de couverture : « On peut n’être que témoin de son existence, mais parfois les gestes que l’on pose nous ramènent des années plus tard à l’origine des choses. Et quand on a tout perdu, même le nom de celui qu’on a aimé a une drôle de consonance. La vie n’est pas un conte de fées, mais... [Lire la suite]