Française d’origine, Linda Sayeg se passionne pour les questions internationales et la diversité culturelle.  Elle a fait des études en Espagne et en Grande-Bretagne. Elle signe son troisième roman qui a pour titre Adélaïde et le cœur du Régent.

Voici le résumé de la quatrième page de couverture :

Déjà, alors qu’ils s’adonnent à leurs jeux d’enfants à Versailles, Adélaïde de Lanuzac et Philippe d’Orléans sont pris l’un de l’autre. Toutefois, lorsque Adélaîde rencontre Louis-Auguste de Bourbon, fils légitimé deLouis XIV et de Françoise de Montespan, elle ne peut se defender de l’attirance qu’il lui inspire, manifestement réciproque.

Mais le roi a tôt fait de couper court aux tiraillements qui sévissent dans le triangle amoureux. Soucieux tout à la fois d’assurer des unions princières à ses bâtards et de tuer dans l’oeuf toute menace à son pouvoir absolu, il impse des marriages qui ont tout de mésalliances. Adélaîde doit s’exiler en Nouvelle-France au bras d’un obscure lieutenant. 

Pourtant, lorsqu’elle reviendra en 1718 dans un Paris auquel la Régence de Philippe d’Orléans aura donné une effervescence nouvelle, elle constatera que, dans son coeur, rien n’a vraiment change.

Page couverture :

1743768-gf

 

Ma critique : Pour son nouveau roman, Linda Sayeg utilise comme toile de fond des faits qui se sont déroulés à Versailles sous le règne du roi Louis XIV. Elle a su créer une romance historique avec brio mêlant avec un réalisme des événements avec des personnages fictifs (ici Adélaïde) avec des personnages réels (Philippe d’Orléans et Louis-Auguste de Bourbon duc de Maine) comme si Adélaïde avait vraiment fréquenté ces personnages. L’histoire est tellement bien détaillée et écrite qu’on a l’impression d’être sur place. La plume de Linda Sayeg est très fluide et vivante. Linda Sayeg écrit de façon vraisemblable en regard de la vérité historique en s’appuyant sur une importante documentation. À la fin du roman, nous avons droit à des notes explicatives, des arbres de la descendance d’Henri IV, de Philippe d’Orléans (frère de Louis XIV) et de Louis XIV, d’une liste des principaux personnages historiques et une bibliographie pour ceux qui désirent en connaitre plus sur l’histoire ou approfondir leurs connaissances. Adélaïde et le cœur de Régent est écrit avec finesse et nous tiens en haleine de la première ligne jusqu’à la dernière. Un roman historique que je vous recommande de lire.

Note : 10 /10 plumes

Pour en savoir plus sur l’auteur : http://editionsmichelquintin.ca/intervenant/linda-sayeg

Notice bibliographique : Sayeg, Linda.- Adélaïde et le coeur de Régent.- Waterloo, Québec : Michel Quintin, 2015.- 645 pages.- ISBN 978-2-89435-788-0

Mots-clés : Linda Sayeg, Adélaïde et le cœur du Régent, roman historique, auteur française, France, roi de France, Versailles, triangle (Relations humaines), mariage arrangé, Exil, Nouvelle-France, Louis XIV, roi de France, Philippe d’Orléans, duc, Louis-Auguste de Bourbon duc de Maine